ESPLANADE À NÎMES

Station d'échange de bus - France, 1993

 

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Nîmes et Société des transports en commun nîmois

Ministère de la Culture, Délégation aux Arts Plastiques

Ingénieur structure : Groupe Alto, Marc Malinowski

 

Le programme du concours prévoyait un kiosque de vente de tickets, des abris-bus et du mobilier. L’idée maîtresse du projet de Marie Christine Dorner a été d’offrir un maximum d’ombre aux usagers des transports en commun, dans cette ville qui est la plus chaude de France. Ainsi, 600 mètres carrés d’abris métallo-textiles (inox et toile précontrainte blanche), éclairants, ont remplacé les traditionnels arrêts de bus. La forme triangulaire de la parcelle résulte du croisement de 3 boulevards. Pour structurer l’aménagement, Marie Christine a dessiné deux zones d’abris en longueur sous lequelles les bus circulent. Chaque module d’abri est carré et reprend la trame du sol des boulevards imaginée par Sir Norman Foster. Pour donner de la lisibilité au mobilier urbain, elle l’a conçu sous forme de lignes de fonctions de 35 mètres en bois d’ipé. Chaque fois que le caillebotis de bois quitte le sol et s’élève, il remplit une fonction: siège, banc, panneau d’information, fontaine à boire, poubelle, point téléphonique. Le kiosque en verre est aussi positionné sous les abris.